Concert Sheila à Dammarie les Lys le 24 novembre 2019

Zoom sur l'artiste

Plus d'infos sur le concert Sheila à Dammarie les Lys

Accompagnée du groupe H-TAAG, la chanteuse, aux 85 millions de disques vendus, interprète quelques-uns de ses plus grands tubes.

Le parcours mythique de la fille de confiseurs se poursuit sans trêve. Annie Chancel alias Sheila, superstar des années 60, reste un OVNI au milieu du sage paysage musical français de l'époque. Elle commence à s'investir dans la musique avec son groupe Les Guitars Brothers, mais débute rapidement une carrière solo sous la houlette du producteur Claude Carrère. A la pointe de la vague yéyé, Sheila enchaîne les 45 tours à succès : L'école est finie en 1963, Vous les copains en 1964 ou Les Rois mages en 1971.

En 1977, Sheila prend le tournant disco avec célérité : en short à paillettes, entourée des danseurs noirs de B. Devotion, elle sort le tube Love me baby qui la propulse sur le devant de la scène internationale. Le hit Spacer, concocté pour elle par le groupe Chic, achèvera de la faire connaître dans le monde entier. Sheila revient à la variété populaire dans les années 80 avec l'album «Pilote sur les ondes» en 1980, et enchaîne les tournées triomphales

Les succès s'enchaînent tout au long des années 60 : « Vous les copains » en 1964, « Le folklore américain » en 1965, « Bang Bang » et « L'heure de la sortie » en 1966, « La famille » et « Adios amor » en 1967, « Petite fille de français moyen » en 68 ou encore « Oncle Jo » en 1969.

Les années 70 commencent par un gros tube pour Sheila. La chanson « Les Rois Mages » est un énorme succès, y compris à l'étranger, avec plus d'un million de disques vendus. Elle continue sa course au succès en restant la plus grosse vendeuse de disques en France et les médias s'emparent du phénomène en traquant sa vie privée jusque dans les moindres détails. Ses chansons continuent d'occuper les premières places des classements : « Les gondoles à Venise » en duo avec Ringo qu'elle épouse en 1973 et « Adam et Eve » en 1973, « Tu es le soleil » en 1974,« C'est le coeur et Aimer » avant de mourir en 1975...

En 1989, après un Olympia à guichets fermés, La chanteuse met sa carrière entre parenthèse et elle choisit de se consacrer à l'écriture et à la sculpture. Mais, en 1998, cédant à un public qui ne cesse de la réclamer, elle remonte néanmoins sur scène à l'Olympia et fait salle comble. Les sorties des différents best of et remixes lui permettent de renouer avec le succès.